Sixième scénario : le retour d'une légende

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sixième scénario : le retour d'une légende

Message  Laurent le Mar 12 Mai - 12:29

En prévision d'un futur résumé ...
avatar
Laurent
Elminster dans ses livres

Nombre de messages : 1189
Age : 46
Localisation : un monde perdu au fin fond de nul part
Date d'inscription : 08/01/2005

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sixième scénario : le retour d'une légende

Message  Laurent le Mar 9 Juin - 23:29

Le retour d'une légende



Wheeland, Elrhomir, Jar Chas, Ethan, Shikki, Bayron après leur mission réussie au-près de la guilde agraire de Nouvelle Vénir prennent le chemin du retour vers Mithril. Faute de pouvoir rentrer par le chemin classique de la passe des Crocs d'acier actuellement occupée par les nombreuses troupes calastiennes en mouvement vers l'Est, ils ont décidé d'accompagner la caravane de ravitaillement qu'ils ont détournées en partance pour l'Ohnténazou, sous couverture d'être parmi l'escorte. Les steppes sanglantes, qu'il faudra traverser au préalable, sont effectivement réputées pour être une des régions les plus meurtrières de Ghelspad. La population de ces terres est constituée d'un ensemble disparate de clans, de hordes et de tribus tous empêtrés dans une toile toujours changeante de querelles et d'alliances. Les races majeures des clans les plus « civilisés » sont les géants des collines, les démons chauves-souris, les humains, les manticores, les gobelins charbonniers, les arachnogobelins et les hommes-rats. En sus des clans, il existe également quelques individus possédant de grands pouvoirs : deux dragons des ruines fumantes, survivants de la guerre des dieux, sont ennemis jurés, s'achetant toute aide auprès des tribus, et Kanous, un puissant prêtre de Vahngal qui joue un jeu de trahison, de génocide et de conversion religieuse avec les habitants de la région. La caravane a prévu de soudoyer au besoin quelques tributs majeures pour « s'acheter » un droit de passage autant soit il possible.

Ethan est souvent en tête du convoi pour anticiper les éventuels troubles sur le trajet et avertir tout le monde. Il s'est pour le moment fait remplacer par Wheeland, habitué aux milieux hostiles et sauvages. Elhromir et Bayron sont au côté de ce dernier. En cours de journée, Jar se sent subitement mal. Un mal de tête le foudroie brutalement au point de le mettre à terre. Curieusement il voit l'image précise d'Edwin le visage radieux, jubilant, à la limite de l'extase. Shikii et Ethan se portent à l'aide de leur compagnon, mais alors qu'ils le touchent ils sont eux même pris de vertiges.
Ils se sentent vaciller et l'image d'un lieu inconnu et à la lumière vacillante et multicolore se forme en même temps que leurs corps crépitent d'énergie magique. Leurs énergies vitales semblent leur échapper, captées, transférées vers cette nouvelle énergie magique qui les couvre. L'image se précise grandement, en trois dimensions ... non en fait ils connaissent pour certains cette sensation pour l'avoir déjà ressenti en cas de téléportation. La fatigue semble les envahir, leurs esprits s'embrouillent comme lors de dématérialisation incontrôlée ou comme lors des premières téléportations de la jeunesse des mages. Une véritable téléportation non voulue semble les prendre pour cible, mais qui est loin d'être instantané comme si ils étaient étiré entre deux phases, dans un temps suspendu. Ils ont mal au coeur comme lors d'un voyage en haute mer juste après un bon gueuleton.

Enfin la distorsion craque à leur grand soulagement et le temps reprend son cours. Ils sont à genoux, hors d'haleine, dans une grotte et non plus dans les Steppes Sanglantes. Ils sont tous les trois à la limite de l'inconscience. Ils se tiennent au centre d'une énorme dalle de pierre en cristal au coin de laquelle des phénomènes étranges se produisent :
au premier coin un tourbillon de lave tourne vers le haut comme une hélice d'ADN, au deuxième un tourbillon de poussière, au troisième un tourbillon d'eau, enfin au quatrième un tourbillon de brume.
Dans la grotte ils perçoivent la présence d'autres créatures, des sortes de chauves-souris humanoïdes dont ils ne connaissent absolument pas la nature. Elles semblent surprises par leur apparition mais ne traînent pas à reprendre possessions de leurs moyens. La vingtaine de Masouls, comme ils les verront dénommés plus tard, les menacent très agressivement de leurs armes. Encore conscient pour l'instant, Jar, Ethan et Shikki sont épuisés en plus d'être étourdi. Les Masouls les regardent alors avec agitation et l'une d'elles leur parle dans un dialecte inconnu, les interroge semble-t-il. Les Masouls s'agitent à nouveau et les re-menacent. L'un d'eux se lance dans une tirade exaltée avant de soulever son bras comme le fait un vainqueur de tournoi. Pas encore remis de ces événements qui ont été si rapide en réalité, mais comme en temps suspendu pour eux, ils reçoivent chacun un violent coup derrière la tête. Avant de s'évanouir ils peuvent apercevoir qu'il y a d'autres humanoïdes couchées dans la grotte, dans un piteux état : des humains, des elfes, des nains, des ? , et qui n'étaient pas avec eux. Ils semblent vidés de leurs forces vitales les yeux complètement hagards, révulsés. Des « lianes » organiques partent de leur nuque pour rejoindre la dalle de pierre où ils sont apparus.


Ils se réveillent dans une pièce de taille moyenne à la texture chitineuse, après un temps indéfini. Ils sont couchés, en simple toge sur une litière de paille. Ils n'ont plus aucune affaire personnelle. A leurs côtés, dans la même pièce d'autres humanoïdes complètement hagard les yeux révulsés, sans volontés, comme ceux entre-aperçus dans la grotte d'arrivée. La luminosité est faible. A travers les barreaux de la geôle ils aperçoivent leurs gardes, des humanoïdes à têtes de cheval, des Soutaks. Il s'agit de créatures titanides. Un peu plus loin ils peuvent voir un Yuan-ti, armé d'un arc en poste de garde sur une petite estrade.
Un prêtre Asaathi, escorté de deux gardes Asaathi eux aussi, se présentent devant les geôles et désigne Ethan pour qu'il soit emmené. Les Asaathi sont rares sur Scarn, plutôt dans le sud ouest du continent, donc bien loin des Steppes Sanglantes, et oeuvrent dans l'ombre ou bien par des raides sanglants mais rapides. Ils ont possédé pendant un temps d'illustres cités, puissantes, mais cette période date maintenant.
Ethan est conduit de force dans une pièce où on le « branche » à un bassin contenant une substance organique semi-liquide. Il tombe rapidement dans une semi-inconscience à sentir ses forces vitales le quitter. Edwin arrive alors accompagné d'une autre magicienne, Maya, pour le faire libérer de sa situation et le ramener vers les geôles. Sur place, Jar a du mal à comprendre la situation et imagine le pire, en ce qu'Edwin ait fini par basculer vers son côté obscure. Mais en fait il est là pour les libérer et leur permettre de s'échapper. Jar devra interférer en faveur de Shikki qu'Edwin ne connaît pas encore. Aucun autre prisonnier n'est en état de les suivre. Edwin, visiblement connu et respecté de la place, conduit tout simplement ses amis à l'extérieur comme s'il conduisait des prisonniers. Ils découvrent alors qu'ils sortent d'une gigantesque tour en chitine peuplé de diverses races titanides et contrôlée par Wiss, un Mastotaure, une race titanide inconnue de nos compagnon. Tout le petit monde trouve dans un bâtiment annexe des montures, des espèces de limaces géantes, mais qui se déplacent cependant à la vitesse d'un cheval et dans un confort finalement bien plus grand. Ils prennent alors la route de l'Ouest pour une ville située à une cinquantaine de kilomètre qu'Edwin connaît sous le nom d'Erythyne, alors qu'un hurlement à glacer le sang retentit dans un autre batiment annexe à la tour. La nuit les rattrape et ils doivent faire halte dans l'épaisse forêt qu'ils doivent traverser.
Edwin essaie de leur faire un bref résumé de ce qu'il pense connaître de la situation depuis qu'il est arrivé, c'est à dire il y a une semaine. Les titanides de la tour dénommée Ochlog sont en guerre contre les races divines d'Erythyne. Ils n'ont pas vu d'étrangers, ni eu de nouvelles du monde depuis près de deux ans et, à son arrivée, involontaire lui aussi dans la grotte, ils l'ont pris pour un serviteur de Mesos grâce à son familier Mephisto, le diablotin. Edwin a donc prudemment rassuré Wiss sur le déroulement de la guerre divine en faveur des Titans. Cela lui a permis de bouger librement et d'explorer la tour et ses environs. Il semblerait que les titanides ne puissent pas approcher de la ville divine du fait d'un champ de force empêchant les titanides d'avancer. Inversement les divins approchant d'Ochlog se voient dépourvus de magie, et à la force pure, les titanides sont actuellement gagnant. Wiss compte sur la création d'une nouvelle race de titanides, hurlement entendu dans la fuite, pour faire basculer définitivement la guerre en sa faveur et pouvoir rejoindre les Titans dans leur lutte. Edwin a effectivement pu constater depuis sa présence, bien que courte, que sa magie était réprimé, voir aspiré, par un artefact que Wiss lui a présenté comme la Lame de Mesos, situé en haut de la tour et alimenté (?) par des arcanistes d'Erythyne faits prisonniers et alimentant (?) des espèces de cocons produisant la nouvelle race de Titanides, les prédateurs ailés, sous la surveillances de créatures inconnues, des Yogolds. La puissance de l'artefact est telle sur toute la région que le champ de force d'Erythyne se réduit régulièrement, et que la magie est lentement mais inexorablement aspirée. Edwin cherchait à Mithril avec un groupe de magiciens, les recalés, à localiser une légendaire cité, Erythyne dont on avait perdu la trace, fondée par huit illustres chevaliers, représentant les divinités majeurs et qui auraient été le point de départ des victoires des divins sur les titanides alors que pour ces premiers les défaites étaient nombreuses au début de la guerre. Pour la majorité elle n'était qu'une représentation imagée de l'implication des races divines dans la guerre et de leur ténacité à vaincre. Mais pour le groupe de magicien elle était réelle et source de nombreux trésors perdus. En tentant simplement de la localiser par un puissant rituel, et alors qu'Edwin se régalait à l'avance de la tête que ferait Jar lorsqu'il aurait trouvé Erythyne et ses trésors, le groupe des recalés s'est retrouvé téléporté dans la grotte, par un phénomène de syphon entre le noeud de pouvoir de la grotte et le noeud de pouvoir de Mithril qui a servi au vrai rituel de localisation. Edwin fut donc reconnu comme un servant de Mesos envoyé contrôler l'utilisation de son artefact, tandis que ses condisciples, serviteurs divins, étaient fait prisonniers comme présents à sa venue. Ils allaient en effet alimenter l'artefact pour accroître son pouvoir à leur dépend et par les objets magiques qu'ils portaient. Enfin, l'ensemble de la région est entourée par une brume infranchissable, pour les divins comme pour les titanides, ce qui explique l'absence de contact avec le reste du monde.
Alors qu'ils discutent, ils sont attaqués par deux morts-vivants, un nain et un maresh, une race inconnue par nos compagnons. Ils s'en débarrassent rapidement et décident de s'éloigner un peu, Mephisto et sa « copine », Barbarella ayant trouvés une grotte où s'habriter. Une première altercation intervient entre le groupe et Maya.
avatar
Laurent
Elminster dans ses livres

Nombre de messages : 1189
Age : 46
Localisation : un monde perdu au fin fond de nul part
Date d'inscription : 08/01/2005

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum