Always Ghost in the Sand

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Always Ghost in the Sand

Message  Benjamin le Mar 21 Juin - 16:53

Allez, je remets là les petites scénettes rigolotes avec les trépassés de la bande à Cyrius.

Enjoy ! Cool
avatar
Benjamin
Elminster dans ses livres

Nombre de messages : 1013
Age : 47
Localisation : Planqué à Lyon
Date d'inscription : 31/12/2004

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Benjamin le Mar 21 Juin - 16:54

Episode 1: Kil’Ousoul/Sardys

Un banc, sous un arbre rabougri, au beau milieu du désert...

- ah bin merde alors, si je m'attendais. Kès tu fous là, Kil'?
- Tiens, ce cher Sardys! Bin dis donc, ils t'ont pas loupé, les p'tits gars de Sariel... T'as l'air malin avec ta tête sous le bras, ouah ha ha !
- Hé, ho... T'as pas l'air frais non plus, je te signale. Remarques, vivant aussi t'étais déjà pas reluisant alors forcément...
- Ah oui, mais moi, je suis pas complètement mort ! Aha ! Bientôt "Kil'Ousoul, The Return" !
- Moui... j'attends de voir. Bon, dis, fais moi une place sur ton banc, ce plein soleil du désert, c'est pas agréable pour nous, les fantômes...
- Tiens, assieds-toi.
- Merci.... (silence)... Bon, et donc, qu'est-ce que tu fais là?
- J'attends.
- T'attends quoi?
- Bin, les enquêteurs de Sariel, bien sûr ! C'te question...
- Comment tu sais qu'ils vont venir ici?
- Bin, c'est évident! L'intelligence, c'est pas ton fort, hein Sardys?
- Regardez qui parle ! J'te signale que c'est toi qui t'es fait avoir en premier, hé, boulet d'orc !
- Ah oui mais moi, je ne me suis pas complètement fait avoir ! Aha ! Bientôt "La Revanche de Kil'Ousoul" !
- Non mais c'est n'importe quoi, mon pov' Kil' ! Nan, sérieux, pourquoi t'es là ?
- Je les attends, je te dis ! Y vont pas tarder à repasser, c'est fatal. Y sont déjà venus deux fois dans ce désert, la première pour mettre la pâtée à tes filles, et la seconde pour toi et ta pouf'. Et tu sais ce qu'on dit: jamais deux sans trois ! En plus faut bien qu'ils viennent récupérer leur corps dans le Carmel...
- Mais qu'est-ce que tu racontes ? J'comprends rien...
- C'est pour ça que toi t'es fini, et que moi, je suis pas complètement out. Aha ! Bientôt "Kil'Ous...
- Oui, ok, ok c'est bon on a compris ! (pov' débile !)... Bon, admettons qu'ils repassent ici. Et ensuite ? Qu'est-ce que tu vas faire ?
- Ah mais rien du tout !
- Quoi ?
- Bin non, rien. J'peux rien faire de toute façon. Nan, en fait, je veux juste les regarder vous mettre la saucée à tous... Ca me distrait et ça me fait marrer !
- Mais t'es un grand malade, mon pauvre !
- Ah ouais ? Paske tu as quelques chose de mieux à faire, toi ?
- euh...
- Ah, tu vois.
.........
(silence)
........
- ... hum, Kil' ?
- Quoi ?
- J'peux rester avec toi ?
- Mmf.
- Ca veut dire oui ?
- Oui, oui, si tu veux !
- Ah, merci c'est sympa. Non, sérieux, c'est grave mortel, la hantise. Je me suis pris toute c'te troupe de juges et d'exécuteurs dans la tronche, j'ai rien eu le temps de voir, et paf, me revoilà en fantôme à errer dans ce désert comme un con...
- Raaah ! Fermes-là un peu tu veux... Tu veux pas que je te plaigne, non plus. T'as quand même été une belle ordure pendant ta vie mortelle.
- Ouais, c'est ce qu'on dit... Mais tu sais, j'ai pas voulu ça, en fait. Moi, j'voulais être notaire...
- Tu te fous d'moi?
- Nan, j'te jure. C'est mon père qui m'a dit: "tu seras chef de tribu et tu bouteras l'humain hors du désert !"... Bon et puis après, j'ai rencontré l'autre taré là, qui m'a refilé ce p... de bâton, et après, je contrôlais plus rien...
- ... comme c'est touchant.
- Ah, tu m'énerves ! Toi aussi, t'as été un beau salopard, j'te rapelle !
- Boarf. Pas plus que la majorité des orcs. On sait faire que ça de toute façon. A croire qu'il y a un Etre Supérieur, là, quelques part, qui a décrété "vous, les orcs, vous vous ferez constamment mettre sur la gueule par les gentils héros".
- ... Hé, Kil... Tu sais que c'est profond, c'que tu dis là? J'y avais jamais pensé...
- C'est parce que t'es con. Bon, tais-toi maintenant, j'étais peinard sous mon arbre là, alors si tu veux rester, tu la fermes, ok?
.........
(silence)
........
- Hé, Kil'...
- Quoi encore?
- C'est sympa, que tu sois là.
- Ta gueule.
avatar
Benjamin
Elminster dans ses livres

Nombre de messages : 1013
Age : 47
Localisation : Planqué à Lyon
Date d'inscription : 31/12/2004

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Benjamin le Mar 21 Juin - 16:55

Episode 2 : Kil’Ousoul/Sardys/La Pythie

Le même banc, sous le même arbre, au beau milieu du désert...

- Non, mais je rêve ! Qu'est-ce que vous faites là, les garçons?
- Ah, tiens ! Mais c'est t'y pas la Pythie, qui arrive ? Hé, Kil', réveilles-toi, on a de la compagnie !

K: hein, quoi? Aha ! Regardez qui voilà: miss "Je sais tout". Ouarf ouarf ! Toi aussi tu t'es fait tartiner la tête par le Sariel's Band ?
P: bin ouais...
K: Ca c'est fort. Comment ils ont réussi à te surprendre ?
P: Ché pas... J'ai rien compris. Ils auraient pas dû être là, normalement...
K: hé hé... et oui, c'est normal. Ils étaient pas là, en fait.
P: Quoi?
S: Laisses tomber, Pyt'. Depuis qu'il est mort, Kil' a l'air de savoir des trucs... Que même moi j'ai rien compris.
P: oui, mais toi... c'est normal.
K: Ah, tu vois, Sardys, y a pas que moi qui dis que t'es con.
S: je vais vous refaire la face à tous les deux, on va voir qui aura l'air le plus con, après...
P: bon, dites les comiques, vous me faites une place sur votre banc. Je cuis, là...
K: oui bin, ya bientôt plus de place sur ce banc... Et puis, ça commence à sentir le reptile, ici...
S+P (ensemble): T'as quelque chose contre les reptiles?
K: euh... non, non... rien. Tant que vous me desquamez pas de partout, ça ira.
P: on est morts, pov' tâche. On desquame plus. Allez, poussez vous un peu, je glisse.
..........
(silence)
..........
P: Bon, et donc, qu'est-ce que vous faites, là?
S: rien, on attend les enquêteurs de Sariel.
P: Quoi, ici? C'est débile !
S: C'est une idée de Kil'...
K: Raaah, fermez là ! Si vous êtes pas contents, z'avez qu'à vous barrer !
P: Bin dis donc, t'es bien mal embouché, je trouve. Sachant que tu as été le premier à te faire démonter, je ferais profil bas à ta place...
S: Et paf ! Bien dit.
K: toi, le notaire, on t'a rien demandé !
P: Le notaire ?
S: Nan, c'est rien. Kil', si tu racontes ça à tout le monde, je te tue !
K: Je m'en fous, je suis mort.
S: Ah oui, zut. Bon, bin je te hante pendant toute l'éternité !
K: Ah, euh... non, ok, je me tais. Je dirai rien.
P: Dire quoi?
K+S (ensemble): Rien.
........
(silence)
.......
P: Bon, et pourquoi vous les attendez, ces enfoirés?
K: Raaah, mais elle la ferme jamais, elle non plus ? C'est pas vrai, je suis entouré de pipelettes !
S: Kil' veut les suivre pour voir qui ils vont buter ensuite.
P: Hein ? Mais t'es un vrai taré !
K: Je t'emmerde.
S: Hé, ho, on reste un minimum poli, ok? Si on est amené à se cotoyer pendant un moment, autant rester en bonne intelligence.
P: Non mais regardez qui parle. Depuis quand tu nous la joue "peace and love", toi?
S: Depuis que je suis mort. J'ai pris soudain conscience que la vie, dans son intrinsèque globalité, était un mystère dont la source, insoupçonnable, se retrouvait en chaque particule de l'Univers. D'ailleurs, il faut...
P (effarée): Stop ! Sardys, mais kèstudis? T'es devenu complètement barj, ma parole !
K (hilare): Ca fout les j'tons, hein?
S: bin, quoi?
K+P (ensemble): Rien. Laisses tomber.
........
(silence)
........
P: Et donc, d'après toi, Kil', ils vont repasser quand, les guignolos de la Divine Grenouille?
K: Ché pas...
P: Comment ça, tu sais pas?
K: Bin non. Attends, tu verras bien.
P: Non mais je rêve ! Bravo pour la précision. Si je vous avais donné des infos pourries comme ça de mon vivant, vous seriez pas allés loin...
K: Ouarf, fais moi rire. C'est parce que tu avais la Pierre de la Yarshinn que tu pouvais voir des trucs. Sans ça... tu servais à rien.
P: Là maintenant c'est sûr: je vais m'le faire !
S: Ho, ho ! Ca y est, c'est reparti... Non mais vous êtes pas possibles tous les deux ! Y pas moyen que vous vous calmiez deux minutes ?
K+P (ensemble): Toi, ta gueule !
........
(long silence)
........
S: hé bin... Je sens que ça va être long, l'éternité...
avatar
Benjamin
Elminster dans ses livres

Nombre de messages : 1013
Age : 47
Localisation : Planqué à Lyon
Date d'inscription : 31/12/2004

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Benjamin le Mar 21 Juin - 16:57

Episode 3 : Kil’Ousoul/Sardys/La Pythie


Toujours le même banc, sous le même arbre : la température continue de grimper… et la sauce continue de monter !

- Pythie : Bon, quand même… C’est pas que je sois pressée, mais… On s’emmerde un peu là, non ?
- Kil’ : Et ça y est, c’est reparti… J’me disais aussi : 3 minutes de silence, ça pouvait pas durer.
- Sardys : Attends, Kil’, elle a pas tort non plus… C’est vrai que ça commence à être longuet. On va les attendre combien de temps, nos gugusses ?
- Kil’ : On vous apprend pas la patience, chez les serpents ? C’est curieux, en voyant vos congénères tout autour de nous dans ce désert, qui glandent rien de la journée, j’aurai cru que…
- Pythie : hé ho, soit pas insultant, je te prie ! Ne nous compare pas avec ces vulgaires rampants au cerveau quasi inexistant.
- Kil’ : Hin hin ! Moi j’vois pas la différence.
- Sardys : Kil’, tu vas vraiment te faire taper, tu sais… Mais je suis pas d’accord avec toi, Pyt’ : nos cousins moins évolués méritent le respect, et en tant que membre d’une espèce dominante, nous devons, justement, leur témoigner toute notre…
- Pythie : Mais oui, mais oui, c’est ça. Bin écoutes, si tu les aimes tellement, tricotes-leur des moufles, ça t’occupera !
- Sardys (vexé) : ça, c’est pas gentil, Pyt’… T’es vraiment…
- Kil’ : chut ! Taisez-vous une seconde, les siamois. J’entends un truc.
- Pythie (après un court silence) : T’entends quoi ? J’entends rien moi.
- Kil’ : Si. On dirait une voix.
- Sardys : tu devrais peut-être aller libérer Orléans…
- Kil’ : Raaaah, mais vos gueules, bordel !... Ah là, voilà… ça recommence. Aha, c’est elle ! Elle m’appelle ! Je le savais ! Je le savais qu’ils allaient revenir pour se la faire ! C’était obligé. Bon, et bien à tchao les boulets : c’est le moment de mon grand retour ! « Le Retour du Grand Héros Orc Kil’Ousoul ! » Yabaha !!!!! (Pouf)
- Sardys : Beuh ! Il a disparu, ce con.
- Pythie : T’as compris ce qu’il disait ? C’est qui cette « elle » qui l’appelle ?
- Sardys (haussant les épaules) : Aucune idée.
- Pythie (levant les yeux au ciel) : Oui, je me doute. Pourquoi je demande aussi…
- Sardys : Bin qu’est-ce qu’on fait, du coup ?
- Pythie : Bin rien. Il va revenir, t’inquiètes…
- Sardys : Ah bon ? Comment tu le sais ?
- Pythie : Comment je le sais ? Mon petit Sardys, dis-moi… Aurais-tu oublié comment je m’appelle ?
- Sardys : ah voui… bin forcément…
- Pythie : hé oui… (mon Dieu qu’il est con !)
………..
(une petite minute de silence)
………..
(Pouf)
- Sardys : ah bin t’avais raison, le voilà. Ouh là. Il a une sale tronche. Son ectoplasme est plein de sable !
- Kil’ : Raaaah, meeeeeeer-deeeee ! Cette conne de Trinité ! Elle s’est fait ramoner la trompe comme une débutante !
- Pythie (se limant nonchalamment les ongles) : Alors, ce grand retour ? Tout va comme tu veux ?
- Kil’ (regard noir) : La ramènes pas, toi. Je suis pas d’humeur !
- Pythie : Mon pauvre chou.
- Sardys : Kil’, tu pourrais nous dire ce qui se passe ?
- Kil’ : Naaaaaaaan ! J’ai pas enviiiiiiiiie ! J’veux plus vous enteeeeeeeendre ! Meeeeeeeeeerde ! Voilà !
- Sardys : ça y est, il a complètement pété les plombs.
- Pythie (hilare) : Oui. J’suis trop contente.
- Sardys : euh… tu vas pas vomir, au moins ?
- Pythie : Quoi ?
- Sardys : non, rien.
- Kil’ : Fais Chier ! Fais Chier ! Fais Chiiiiiiiiiiiiiiiiiiier ! Bordeeeeeeeeeeeel ! Allez tous vous faire fooooooooooutre !
- Sardys : Ah bin, c’est charmant…
avatar
Benjamin
Elminster dans ses livres

Nombre de messages : 1013
Age : 47
Localisation : Planqué à Lyon
Date d'inscription : 31/12/2004

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Sphinx le Mar 21 Juin - 17:10

C'est toujours jouissif !
avatar
Sphinx
Alondo le sage de Chateau Suif

Nombre de messages : 1620
Age : 40
Localisation : à Chatte la Molle :-)
Date d'inscription : 07/01/2005

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE: Psion schizophrène

Voir le profil de l'utilisateur http://sonia.et.cyrille@orange.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Benjamin le Mar 21 Juin - 18:16

Episode 4 : Kil’Ousoul/Sardys/La Pythie

Un coin désert, le long du fleuve Dong…

- Sardys : ça y est, t’es calmé ?
- Kil’ : mmm.
- Pythie : comme quoi, le jogging, ça aère même les humeurs des fantômes.
- Sardys : Oui. D’ailleurs, à ce propos, Kil’, tu veux bien me dire pourquoi on est là, à arpenter les rocailles le long de ce fleuve ?
- Kil’ : punaise, mais t’as toujours rien compris, toi ? C’est dingue. T’es tellement con que je n’arrive même plus à mesurer la profondeur de ta vacuité intellectuelle.
- Pythie : moi, ça fait longtemps que j’ai arrêté d’essayer…
- Sardys : hé ho, ça va bien oui ? J’ai bien compris qu’on courrait après les abrutis de Sariel. Je m’interroge encore une fois sur l’intérêt d’une telle action, c’est tout.
- Kil’ : et bin interroges-toi, mais en silence.
- Sardys : ah mais tu commences à me gonfler, Kil’ !
- Pythie : c’est vrai que t’es pénible, l’orc. On peut pas causer 5 minutes tranquilles sans que tu nous ordonnes de la fermer ! D’où tu nous donnes des ordres, d’abord ?
- Kil’ : Mais je vous ai pas demandé de me suivre, les boulets ! C’est MA décision. Et si vous me suivez, bin vous faites comme je dis, c’est tout.
- Pythie : Quoi, suivre les benêts de Sariel pour les voir dessouder nos copains ? C’est pas une décision, ça, c’est une lubie de taré clamsé !
- Kil’ : Va chier.
- Sardys : quelle vulgarité !
- Kil’ : Va chier aussi. Si c’est une idée de taré, je peux savoir pourquoi vous me suivez encore, bande de moules ?
…………..
(silence)
………….
- Kil’ : bon, on se comprend. Maintenant, silence radio. J’la sens pas cette Vallée de la Mort…
………….
(long silence, le petit groupe progresse à pas de loup)
………….
- Sardys (chuchotant) : dis, Kil’…
- Kil’ (soupir) : Quoi, Kèskiya ?
- Sardys : Pourquoi t’as pas voulu qu’elle nous suive, Trinité ?
- Pythie : Ouh là ! Tais-toi, tu vas nous le remettre en crise de nerf.
- Kil’ (grinçant des dents) : Trimbaler cette looseuse avec nous ? Et puis quoi encore ? Tu aurais vu comment elle s’est fait plâtrer ! Alors que je harcelais ces imbéciles sans relâche, lui offrant des ouvertures grosses comme le cul de Pyt’, elle a même pas réussi à…
- Pythie : Tu sais ce qu’il te dit, mon cul ?
- Kil’ : M’interromps pas, s’te plait. Je disais donc que malgré ma stratégie implacable, cette incapable n’a rien fait de valable, ce n’est que justice qu’elle se soit fait torcher.
- Sardys : moui… en final, on n’a pas vraiment fait mieux qu’elle, hein ?
…………….
(silence pesant, chacun semble plongé dans de douloureuses pensées...)
…………….
- Kil’ : alors, en fait, les réflexions de ce genre, je propose qu'on évite, d’accord ?
- Pythie: je vote pour.
- Sardys (penaud) : d’accord.
…………….
(Plus tard)
…………….
- Kil’ : Stop ! Arrêtez-vous. Pas la peine d’aller plus loin.
- Pythie: Oui, tu as senti aussi ?
- Sardys : Senti quoi ?
- Kil’ : Oui. C’est fini, on a loupé le spectacle.
- Pythie : c’est nul, on a tout raté.
- Sardys : Quel spectacle ?
- Pythie : Je t’avais dis de pas faire la causette aux spectres de la Vallée de la Mort. Ce drogué de Chaman les avait tous mis à sa botte avant !
- Kil’ : fallait bien qu’on demande notre chemin !
- Pythie : Mais quel chemin, abruti ? On avait juste à suivre le cours du fleuve ! Au final, il a fallu déguerpir pour pas se faire écharper ! Maintenant, ils se sont barrés.
- Sardys : j’comprends rien. Qui s’est barré ?
- Kil’ : je les sens plus. Tu peux savoir où ils sont ?
- Pythie : Attends 2 secondes, je vais essayer. (Elle ferme les yeux)
- Sardys : vous voulez bien m’expliquer ?
- Kil’ : tais-toi, Sardys.
- Sardys (grommelant) : moi, j’en ai marre, personne me dit rien, on m’expliquer rien comme si j’étais le dernier des imbéciles, franchement, ça commence à me courir, je vais en prendre un pour cogner sur l’autre ; C’est vrai quoi, c’est quand même moi le plus gros, ici, faudrait qu’on me respecte un minimum !
- Kil’ : Sardys, moins de bruit, tu gènes Pyt’…
- Pythie : Saloperie de sceau ! Si je tenais l’enflure qui leur a donné ce truc !
- Kil’ : donc tu les as pas trouvés… Tu sers vraiment à rien, tu le sais, ça ?
- Pythie : Kil’, un mot de plus, et je te renvoie d’un coup de pied au derche voir tes petits copains de tout à l’heure dans la Vallée de la Mort, c’est compris ?
- Sardys : EST-CE QUE QUELQU’UN VEUT BIEN ME DIRE CE QU’IL SE PASSE, BORDEL ?
avatar
Benjamin
Elminster dans ses livres

Nombre de messages : 1013
Age : 47
Localisation : Planqué à Lyon
Date d'inscription : 31/12/2004

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Cousin Patrick le Mer 22 Juin - 9:37

MOI j'ai constaté un ... COPYRIGHT, bande de moules ! Cool

_________________
« Les passions sont les vents qui enflent les voiles du navire ; elles le submergent quelquefois, mais sans elles il ne pourrait voguer. »
avatar
Cousin Patrick
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 2119
Age : 41
Localisation : Bientôt sur les mers
Date d'inscription : 30/12/2004

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Sphinx le Mer 22 Juin - 19:49

On s'en fout ça compte pas, Cervelle d'algue !
avatar
Sphinx
Alondo le sage de Chateau Suif

Nombre de messages : 1620
Age : 40
Localisation : à Chatte la Molle :-)
Date d'inscription : 07/01/2005

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE: Psion schizophrène

Voir le profil de l'utilisateur http://sonia.et.cyrille@orange.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Pic le Mer 22 Juin - 20:12

Je plussoie l'engouement!
avatar
Pic
Dhanilo Thann, neuveu de Khelben Baton Noir

Nombre de messages : 861
Age : 38
Localisation : Sur un banc?
Date d'inscription : 19/09/2006

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Laurent le Jeu 23 Juin - 18:02

Eureka, maintenant je comprend de quoi on parle !!!!!!!!!!!!!!!
avatar
Laurent
Elminster dans ses livres

Nombre de messages : 1189
Age : 46
Localisation : un monde perdu au fin fond de nul part
Date d'inscription : 08/01/2005

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Sphinx le Jeu 23 Juin - 19:42

Et bin tu vois !!!!
avatar
Sphinx
Alondo le sage de Chateau Suif

Nombre de messages : 1620
Age : 40
Localisation : à Chatte la Molle :-)
Date d'inscription : 07/01/2005

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE: Psion schizophrène

Voir le profil de l'utilisateur http://sonia.et.cyrille@orange.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Cousin Patrick le Lun 27 Juin - 10:54

On a pour objectif de leur faire jouer aux chaises musicales ...

_________________
« Les passions sont les vents qui enflent les voiles du navire ; elles le submergent quelquefois, mais sans elles il ne pourrait voguer. »
avatar
Cousin Patrick
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 2119
Age : 41
Localisation : Bientôt sur les mers
Date d'inscription : 30/12/2004

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Benjamin le Lun 2 Jan - 16:04

Interlude (Kil'Ousoul/Sardys/La Pythie)

- Sardys: BONNE ANNEE !!
- Pyt': Waaa ! Non mais t'es pas bien de gueuler comme ça tout d'un coup ?
- Sardys: Euh... désolé.
- Kil': Non mais t'es complètement barré, mon pov' Sardys. Keski t'prend ?
- Sardys: Ch'ais pas, ça m'est venu comme ça.
- Pyt': Il m'a fait peur, ce con.
- Kil' (ricanant): hin, hin. Quelle chochotte, celle-là...
- Pyt' (regard noir): Kil', si tu me cherches, tu vas me trouver...
- Kil': Ouh ! Quel regard effrayant, j'ai peur ! Ouarf ouarf !
- Sardys: et ça y est, c'est reparti... n'importe quel prétexte est bon pour vous chamailler, tous les deux, hein ?
- Pyt': Dis donc, Sardys, je te signale que cette fois-ci c'est de ta faute, alors mets-la en veilleuse...
- Sardys: Ma faute, ma faute... Tu parles. De toute façon, il suffit que j'ouvre la bouche, même si c'est juste pour rôter, et poum, ça part en live... L'autre taré d'orc me dit de la fermer, et toi tu me traites de débile !
- Pyt': Bin, c'est normal, ce n'est que la stricte vérité.
- Kil': C'est pas faux.
- Pyt': Hihi. Hé Kil', c'est "normal" ou "vérité" que t'as pas compris ?
- Kil' : haha, très drôle...
- Pyt': Ya pas d'quoi, c'est d'bon coeur.
- Sardys: Oh putain, les mecs, ça y est j'comprends à nouveau rien à ce que vous dites.
- Pyt': Laisses tomber, Sardys, faut être cultivé pour comprendre.
- Sardys: Oui, et bin vos "private jokes", elles commencent à me gonfler. J'en ai marre d'être le laissé-pour-compte du groupe. A croire que... Hé mais ça y est, j'ai compris !
- Pyt' : T'as compris quoi ?
- Sardys: Votre petit manège...
- Kil': Keskidit ?
- Pyt' (levant les yeux au ciel): Va savoir...
- Sardys : Faites bien les malins... Mais je vois clair dans votre jeu à tous les deux... Vous voulez que je me barre, c'est ça ?
- Kil' : ah bin tiens, maintenant que tu le dis...
- Pyt': Mais qu'est-ce que tu racontes, pas du tout !
- Sardys: Hin, hin, hin. C'est ça, continuez à me prendre pour une truffe... Mais j'ai tout compris: vous voulez que je m'en aille, et que je vous laisse tous les deux tranquilles, c'est ça hein ? J'ai bien vu comment ça se passait... Et une petite vanne par ci, et un petit aparté par là...
- Kil': Ah bin merde, là c'est moi qui suis plus...
- Pyt': Moi non plus. ‘Rien capté à son délire.
- Sardys : Hé hé... Allez, pas la peine de vous cacher, j'ai l'œil pour ces trucs là ! Vous êtes A-MOU-REUX !
- Kil’ : Hein ?
- Pyt’ : Quoi ?
- Sardys : Ouaip, ça se voit comme le museau au milieu de la figure.
- Kil’ : non mais c’est n’imp’, Sardys. Tu me vois, moi, amoureux de cette…cette…
- Pyt’ (menaçante) : Cette quoi ?
- Sardys : OH-LES-AMOUREU-EUX ! OH-LES-AMOUREU-EUX !
- Pyt’ : Mais arrêtes, pov’ débile !
- Kil’ : Raaaah, ta gueule le squameux, ou je dis ton secret à Pyt’ !
- Sardys : M’en fous. OH-LES-AMOUREU-EUX ! OH-LES-AMOUREU-EUX !
- Pyt’ : Quel secret ? Oh et puis je m’en tape ! Fais-le taire, Kil’ ou je ne réponds plus de rien !
- Kil’ : Pourquoi moi ? Fais-le taire toi-même !
- Sardys : OH-LES-AMOUREU-EUX ! OH-LES-AMOUREU-EUX !
- Pyt’ : Mais tais-toi, TAIS-TOIIIIIIIIIIIIIII ! (cri strident)
- Kil’ : MAIS VOS GUEULES, BORDEL !
- Sardys : OH-LES-AMOUREU-EUX ! OH-LES-AMOUREU-EUX !
- Pyt’ : HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ! (cri strident, même pas repris son souffle)
- Kil’ : AH ON VEUT LA JOUER HARD, ET BIEN ON VA LA JOUER HARD ! KAM-ZOUL' AZRAM NEKRON ERNAM NEKTUR !
….
(boum)
….
(plus tard)
….
- Sardys (une main sur l’œil, essayant de retenir son ectoplasme qui coule) : La vache… Kil’, tu n’y es pas allé de main morte. Ca fait super mal !
- Kil’ (a perdu un bras dans explosion) : ‘Comprends pas pourquoi ce sort a fait de l’énergie positive… C’est un sort de nécro, à la base. Ouch… ça me gratte là ou j’ai plus de bras, c’est normal ? Pyt’… hé Pyt’ !
- Pyt’ (elle boude, sa queue de serpent s’est séparée en 8 tentacules spongieux, dont 3 plus courts que les autres) : Toi, ne m’adresses plus jamais la parole !
- Kil’ : Rôôô, ça va hein. Je m’excuse, voilà.
- Sardys : Nan, c’est moi qui m’excuse, j’y suis allé un peu fort…
- Kil’ : Surtout sur la fin.
- Pyt’(elle boude toujours) : Vous êtes tous les deux des gros cons.

(silence… puis les trois compères poussent tous les trois un gros soupir en même temps)

- Kil’ : Tout ce bordel alors que c’est même pas le nouvel an sur Laebé...

avatar
Benjamin
Elminster dans ses livres

Nombre de messages : 1013
Age : 47
Localisation : Planqué à Lyon
Date d'inscription : 31/12/2004

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Cousin Patrick le Lun 2 Jan - 16:31

on voit ceux qui sont motivés à bosser Very Happy

_________________
« Les passions sont les vents qui enflent les voiles du navire ; elles le submergent quelquefois, mais sans elles il ne pourrait voguer. »
avatar
Cousin Patrick
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 2119
Age : 41
Localisation : Bientôt sur les mers
Date d'inscription : 30/12/2004

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Sphinx le Lun 2 Jan - 16:51

T'es un grand malade !!!!
J'adore !!!!
avatar
Sphinx
Alondo le sage de Chateau Suif

Nombre de messages : 1620
Age : 40
Localisation : à Chatte la Molle :-)
Date d'inscription : 07/01/2005

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE: Psion schizophrène

Voir le profil de l'utilisateur http://sonia.et.cyrille@orange.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  CHIREN le Mer 4 Jan - 17:15

Il est chaud le ben pour la nouvelle année king
excellent Cool Cool Cool Cool
avatar
CHIREN
Héros des Royaumes

Nombre de messages : 314
Age : 47
Localisation : Lunel, Au bord de la Mer
Date d'inscription : 10/01/2005

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Pic le Mer 4 Jan - 18:15

yeahhhh trop bon Very Happy
Bonne année aussi aux trois truffes sous le palmier !
avatar
Pic
Dhanilo Thann, neuveu de Khelben Baton Noir

Nombre de messages : 861
Age : 38
Localisation : Sur un banc?
Date d'inscription : 19/09/2006

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Benjamin le Mer 18 Fév - 22:55

Episode 5 : Kil’Ousoul/Sardys/La Pythie/Scorpion

Quelques part dans la jungle…

- Sardys : STOOOOOOP ! Pouce ! J’en peux plus.
- Kil’ : Kèski t’arrive, encore, boulet ?
- Sardys : Des jours et des jours qu’on coure après les zouinzouins de Sariel sans s’arrêter. Ch’uis crevé, j’ai plus de souffle.
- Pyt’ : c’est ça, tu as bien résumé la situation : t’es effectivement crevé et tu n’as plus de souffle : t’es mort ! Ouarf ouarf !
- Sardys : Ha, ha, ha. Mort de rire.
- Kil’ : bon, quand vous aurez fini avec vos jeux de mots vaseux, on pourra enfin entrer dans FaeNuada.
- Pyt’ : t’es sérieux, l’orc ? Tu veux vraiment rentrer là-dedans ? C’est hyper surveillé, tu sais. On va se faire repérer en moins de deux.
- Kil’ : Pff. C’est des branlots, ces elfes des jungles ! Notre ex-patron avait déjà tout noyauté ici même avant qu’on meure. C’est le bazar, on va passer complètement inaperçus.
- Pyt’ : mouais. Je sens quand même un truc pas net.
- Sardys (inquiet) : Ah bon ? Tu sens quoi ?
- Kil’ : elle sent le reptile décomposé, voilà ce qu’elle sent ! Et moi aussi je ne sens que ça d’ailleurs, c’est une infection que de vous trimballer partout avec moi !
- Pyt’ : arrête de geindre, l’orc. Si tu voulais de la variété, t’avais qu’à laisser Bérénice, Nihal et toute la clique venir avec nous quand ils nous l’on demandé.
- Sardys : C’est vrai qu’on en a vu une tripotée de cadavres. Y chôment pas, les Grenouillards. Entre les copains du Temple des Dames des Cygnes, ceux du Temple de Gabriel, tous les Templiers de Mort, les Prêcheurs, et tous ceux qu’on a vu dans ton ancienne garçonnière…
- Kil’ : c’était une crypte !
- Sardys : oui, si tu veux. Bref, on en a vu, des fantômes, depuis quelques semaines qu’on essaye de rattraper nos lapins. Ils auraient pu venir avec nous, plus on est de fous…
- Kil’ : tous ces looseurs ? Pis quoi encore ? Rien que des parasites inutiles, des incapables !
- Pyt’ : t’as vraiment pris la grosse tête, mon pauvre Kil’ ; je te rappelle que le premier looseur d’entre nous, c’est toi !
- Kil’ : va crever.
- Pyt’ : déjà fait, tâchon.
- Kil’ : pétasse.
- Sardys : et ça y est, ça recommence… Bon, on peut arrêter les noms d’oiseaux et se concentrer sur le sujet ? Tu sentais quoi, Pyt’ ?
- Pyt’ : ché pas. Une impression désagréable.
- Kil’ : hin, hin, vachement utile, comme information.
- Pyt’ : ah, tu fais chier, l’orc ! Tu sais quoi ? Depuis que les guignolos de Sariel ont dézingué plusieurs de tes phylactères, et bien t’es encore plus chiant ! Fermes-là un peu toi aussi, ça nous fera des vacances !
- Sardys : mais stop, quoi ! ‘Tain, vous êtes pas croyables, vous deux ! Bon, allez, on y va.
- Kyl’ : d’où tu sors que c’est toi qui commande, maintenant, le débile ?
- Sardys : ha mais je m’en fous qui commande ! Tu veux rentrer dans cette ville, oui ou zut ?
- Kil’ : grmlrrrlm… Bon, allez on y va. Silence radio à partir de maintenant.
- Pyt’ : n’empêche… Ya un truc pas net, je le sens…

(plus tard, dans FaeNuada)

- Pyt’ : STOOOOP !
- Kil’ : Ah, non, tu vas pas t’y mettre, toi aussi !
- Sardys (il s'est figé net, affolé) : Quoi ? Kèskiya ?
- Pyt’ : arrête-toi, je te dis, boulet d’orc ! Ne mets pas les pieds dans ce lac !
- Kil’ : mais pourquoi ? Je vais pas me noyer, je respire plus.
- Pyt’ : je le sais bien, abruti. Je te dis simplement que si tu entres dans ce lac, t’es cuit. Je sens une formidable présence ici. Un gardien.
- Sardys : c’est ça que tu sentais tout à l’heure ?
- Pyt’ (pensive) : bin… non. Il y a autre chose aussi…
- Kil’ : raaaah, ça m’énerve ! Et un gardien par-ci, et une présence par-là, et gnagnagna ! Putain, tu peux pas être un chouïa plus précise, Pyt’ ?
- Pyt’ : mais zut, l’orc ! Tu crois que c’est facile, de faire de la divination quand t’es mort ? Tu te souviens du sort de nécro que tu as lancé l’autre fois ? Tu as fait de l’énergie positive et tu as failli nous tuer une seconde fois !
- Kil’ : bin au moins, ça a fait quelque chose… et pour vous deux, ça n’aurait pas été une grande perte !
- Pyt’ : la mauvaise foi de ce type… j’y crois pas ! Bin, écoute, tu sais quoi ? Allez, vas-y ! Va mouiller ton ectoplasme dans ce lac et disparais pour toujours ! Pour la micro-seconde pendant laquelle je vais te pleurer, mon mignon, j’en ai rien à cirer !
- Kil’ : bin je vais me gêner. Allez, à tchao, les trouillards !
- Sardys : attends, Kil’ ! Fais pas le con. Et si c’était vrai ?
- Kil’ : mais tu veux qu’on fasse comment pour rejoindre le palais, pov’tâche ! Y sont là-bas, nos gugusses, c’est sûr ! On va encore tout rater à cause de la lubie de cette pleurnicheuse !
- Pyt’ : la pleurnicheuse, elle essaye de sauver tes fesses !
- Kil’ : bin occupe-toi des tiennes, je t’ai rien demandé.
- Sardys : non, mais attends, Kil’. C’est déjà un miracle qu’on soit arrivé jusqu’ici sans se faire choper, ça serait con d’y passer maintenant.
- Kil’ : bin on fait quoi alors ? Le spectacle est là-bas boudiou !
- Pyt’ : vous voulez mon opinion ? On attend.
- Kil’ : elle est pourrie, ton opinion !
- Pyt’ (elle se redresse sur sa queue, ses yeux lancent des éclairs) : écoute, mon gros. Je vais bien articuler pour que ça rentre bien dans ta cervelle d’orc borné et mal embouché : si tu poses un orteil dans ce lac, tu es fini/terminé/vaporisé. Et peut-être nous avec, d’ailleurs. Alors tu t’assois ici et tu attends parce que sinon je te jure que je vais te rendre l’éternité impossible ! Et tu sais que j’en suis capable !!!
- Kil’ (médusé) : Euh… bin… t’énerves pas comme ça Pyt’. OK, je… j’attends alors…
- Sardys (médusé aussi) : ah bin merde, alors. Dis donc, comme tu l’as mouché, Pyt’, j’en reviens pas.
- Pyt’ (se retournant vers lui) : tu veux que je m’occupe de toi aussi ?
- Sardys : euh… non, non, ça ira.
- Pyt’ : bien. Maintenant, assis !
(et tout le monde s’assoit)

(plus tard, au même endroit)

- Kil : (soupir) bon bin… on a encore tout raté, je crois.
- Pyt’ : oui, il y a des chances. Mais vaut mieux ça que le sort qui t’attendait.
- Kil’ : si tu le dis…
- Sardys : bon bin… on fait quoi ? Le jour ne va pas tarder…
- Pyt’ : on va se trouver un coin pas loin, abrité. Ils vont bien finir par ressortir, nos rigolos de Sariel. Après, on les lâche plus. Tenez, ce petit bosquet, là, c’est parfait. Allons-y.
- Kil’ : STOOOOOP !
- Sardys (pouffant) : ah bin chacun son tour, mon gros. Keski… (Sardys se tourne vers Kil’, qui était resté un peu en arrière, et s’interrompt brusquement. Sa mâchoire s’affaisse de stupeur).
- Pyt’ : bin alors, vous venez les comi… ah bin merde ! Mais qui…
(un chuintement leur parvient, provenant d’une forme noire qui se tient derrière Kil’, pointant une dague vaporeuse sur la gorge de l’orc)
- Scorpion (sa voix n’est qu’un chuchotement, comme un raclement de gorge souffreteuse) : Qui ? Où ?
- Pyt’ : mais… c’est toi Scorpion ?
(les yeux de Scorpion se déplacent rapidement, détaillant les trois compères. Il répète)
- Scorpion : Qui ?
- Sardys : euh… Moi c’est Sardys. Voilà la Pythie. Et le type que tu menaces, c’est Kil’Ousoul. Tu te souviens, on s’était vu une fois à un breefing de Cyrius. Après, il nous avait invités pour une petite sauterie. Bon… moi, j’avais fini la soirée un peu bourré, mais on s’était bien marré. Pyt’ avait fait un strip-t…
- Pyt’ : tais-toi, abruti. Tu t’écartes du sujet, là.
- Kil’ : euh… Scorp’, ça te dirait d’éloigner ta dague de ma gorge, là, ça me chatouille horriblement, et j’entends un grésillement des plus inquiétant quand ça touche mon ectoplasme.
(l’étreinte de Scorpion se relâche et Kil’ s’empresse de s’éloigner pour rejoindre ses camarades)
- Scorp’ (l’air perplexe) : ectoplasme ?
- Kil’ (s’adressant aux deux autres) : c’est quoi, son problème ? On dirait qu’il arrive pas à dire plus de deux mots d’affilée.
- Sardys : ça doit être le choc de sa mort récente.
- Scorp’ (il fronce les sourcils) : mort ?
- Pyt’ : bof. Il a jamais été bien causant, même quand il était pas mort.
- Scorp’ (ses yeux s’agrandissent) : MORT ?
- Sardys : houlà, il s’énerve. Du calme, mon gars. C’est pas grave, tu es mort, comme nous tous, mais tu vas voir on…
- Scorp’(ses yeux se mettent à rouler dans leur orbites, il plaque les mains sur ses oreilles) : MOOOOOOOOOORT ?????
(Kil’, Sardys et Pyt’ se regardent, l’air dubitatif)
- Kil’ : il a l’air bien amoché, dis-donc.
- Scorp’ (il hurle en secouant la tête) : MOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOORT !!!!!!!
- Pyt’ : oui, c’est rigolo. Vous vous rendez compte ? Môsieur le Troisième Pouvoir s’est fait dessouder aussi ! Ca permet de relativiser, non ?
- Sardys : d’accord, mais là il va nous faire repérer à gueuler comme ça.
- Pyt’ : pas faux. Faut le faire taire tout de suite !
- Kil’ : je m’en occupe. ERZAM NIKTIRA NECRUM !
- Sardys et Pyt’ (se précipitant ensemble sur Kil’ pour l’interrompre) : NOOOOON !
(trop tard)

(pouf)

(plus tard)

- Pyt’ (inspirant bruyamment) : ça y est, on les a semés ?
- Kil’ (se tenant les côtes) : je crois. ‘Y sont rapides, ces cons de gardes elfes. Tu crois qu’ils nous voyaient ?
- Pyt’ : ché pas. Ils nous suivaient au bruit, peut-être ?
- Kil’ : ou à l’odeur ?
- Pyt’ (yeux noirs) : c’est pas l’moment, Kil’.
- Sardys (arrive enfin, essoufflé, en nage) : ban… bande de… bande de salauds ! Vous… vous auriez pu m’attendre, quand même ! Il est… Il est lourd, ce con ! (il pose Scorpion sur le sol du bâtiment désaffecté qui leur sert de maigre refuge).
- Kil’ : bin pourquoi ? Tu t’en est sorti comme un chef tout seul.
- Sardys (assoit pesamment son ectoplasme au sol) : va mourir, Kil’ ! Tu crois que c’est facile de porter un poids mort comme lui en plus de porter ta propre tête ?
- Pyt’ : comment va Scorp’ ?
- Sardys (jetant un œil distrait) : ché pas. Il a pas bougé depuis qu’il a pris le sortilège de Kil’ dans la tronche. Attend, je vais essayer de le réveiller avec des petites tapes amicales.
- Kil’ : hé, vas-y doucement, tu vas lui démonter la tête.
(Scorpion se réveille soudainement ; il se redresse brusquement en ouvrant les yeux. Il regarde autour de lui)
- Sardys : ça va mon vieux ?
(Scorpion le fixe longuement)
- Scorp’ : Qui ?
- Sardys : ah bin merde, il se souvient pas de nous. Hé, mec ! Moi, c’est Sardys. Sar-dys.
(Scorpion continue de le fixer, visiblement sans comprendre. Puis il reprend, en pointant le doigt sur lui-même)
- Scorp’ : Qui moi ?
(les trois compères se regardent un instant)
- Kil’ : ah bin chiotte, il sait même plus qui il est. Tu l’as frappé trop fort, imbécile !
- Sardys : quoi ? C’est plutôt ton sort qui lui a mis la cervelle à l’envers !
- Pyt’ : pas sûr. De toute façon, même avant, il savait pas trop qui il était, alors…
- Kil’ : et meeeerde. Un boulet de plus à traîner !
- Pyt’ : continues et t’en prends une.

(silence, puis les trois fantômes soupirent de concert)

- Pyt’ : bon bin… on n’est pas encore sorti de l’auberge.
avatar
Benjamin
Elminster dans ses livres

Nombre de messages : 1013
Age : 47
Localisation : Planqué à Lyon
Date d'inscription : 31/12/2004

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Cousin Patrick le Jeu 19 Fév - 11:25

ça bosse dur dis donc ...

mais en tout cas, c'est thumleft

_________________
« Les passions sont les vents qui enflent les voiles du navire ; elles le submergent quelquefois, mais sans elles il ne pourrait voguer. »
avatar
Cousin Patrick
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 2119
Age : 41
Localisation : Bientôt sur les mers
Date d'inscription : 30/12/2004

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Benjamin le Jeu 19 Fév - 11:28

C'est pour me faire pardonner de ne pas avoir écrit mon rapport...
Embarassed
avatar
Benjamin
Elminster dans ses livres

Nombre de messages : 1013
Age : 47
Localisation : Planqué à Lyon
Date d'inscription : 31/12/2004

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Cousin Patrick le Jeu 19 Fév - 12:51

IL TE RESTE 24H !!! affraid

_________________
« Les passions sont les vents qui enflent les voiles du navire ; elles le submergent quelquefois, mais sans elles il ne pourrait voguer. »
avatar
Cousin Patrick
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 2119
Age : 41
Localisation : Bientôt sur les mers
Date d'inscription : 30/12/2004

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  CHIREN le Jeu 19 Fév - 21:13

ouais ça met l'eau à la bouche mais ça fait pas avancer mon perso !!!
m'enfin tu pourras toujours me faire dernier souffle Smile)))
non pas taper Boulet
avatar
CHIREN
Héros des Royaumes

Nombre de messages : 314
Age : 47
Localisation : Lunel, Au bord de la Mer
Date d'inscription : 10/01/2005

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Laurent le Ven 20 Fév - 14:17

Tant que c'est pas un sort conditionnel ou correctionnel ça devrait encore passer Exclamation
avatar
Laurent
Elminster dans ses livres

Nombre de messages : 1189
Age : 46
Localisation : un monde perdu au fin fond de nul part
Date d'inscription : 08/01/2005

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Laurent le Ven 20 Fév - 14:19

J'oubliais : je vous hais tous Sad
avatar
Laurent
Elminster dans ses livres

Nombre de messages : 1189
Age : 46
Localisation : un monde perdu au fin fond de nul part
Date d'inscription : 08/01/2005

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Cousin Patrick le Lun 23 Fév - 11:10

Mais noooonnnnn, avec Orull, on s'aime bien :

on est 2 éxécuteurs qui se font protéger par les Juges qui ont plus de PV que nous rambo

_________________
« Les passions sont les vents qui enflent les voiles du navire ; elles le submergent quelquefois, mais sans elles il ne pourrait voguer. »
avatar
Cousin Patrick
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 2119
Age : 41
Localisation : Bientôt sur les mers
Date d'inscription : 30/12/2004

Feuille de personnage
FICHE DE PERSONNAGE:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Always Ghost in the Sand

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum